Biskra : rêver d’une Oasis

Affiche de l’exposition Biskra : rêver d’une oasis

Affiche de l’exposition Biskra : rêver d’une oasis, Nice, Musée Matisse (27 octobre – 28 janvier 2018)
Photo: Ville de Nice – Musée Matisse

Commissariat :

Roger Benjamin, Claudine Grammont

Matisse séjourna deux semaines dans l’oasis de Biskra et ses environs au printemps 1906. Il n’en rapporta qu’un seul tableau, Rue à Biskra (Statens Museum for Kunst, Copenhague), mais fut profondément marqué par ce premier contact avec l’Orient.

Cette exposition réalisée en partenariat avec l’Institut du Monde Arabe, se propose d’apporter un regard culturel sur ce qu’était alors la Biskra que l’artiste a découverte en ce tout début du XXème siècle. À travers des photographies et des cartes postales de l’époque, se révèle une station thermale d’hivernage, aux nombreux attraits touristiques qui exploitaient volontiers le cliché orientaliste. Biskra était une ville touristique, attirant de nombreux visiteurs étrangers en quête d’un exotisme facile.

Catalogue de l’exposition : Biskra : sortilèges d’une oasis, exposition, Paris, Institut du Monde Arabe, 23 septembre 2016 – 22 janvier 2017. – Paris : Institut du Monde Arabe, 2016. – 167 p. – ISBN 978-2-84306-185-1

Retour aux expositions

Retour en haut de page