Henri Matisse à Nice, de l’atelier au musée

Artiste originaire du Cateau-Cambrésis, dans le Nord de la France, Matisse a toujours été attiré par le Sud et la Méditerranée. C’est bien la lumière du Sud et le topos méditerranéen qui déterminent une œuvre à la fois radicalement neuve et ancrée, à travers ses thèmes, dans la tradition picturale. Arrivé à Nice en 1917, Matisse en fait sa terre d’élection, le lieu où il décide de s’installer et de peindre jusqu’à la fin de ses jours en 1954. Ses ateliers niçois successifs font naître, à chaque fois, une nouvelle période de son œuvre. Son univers rejoint, par le caractère universel de son écriture plastique, l’éternel méditerranéen qui s’exprime si uniquement et si pleinement à Nice. Membre fondateur de l’UMAM, Matisse est, avec Bonnard, à l’origine de la création d’un premier musée d’art moderne à Nice. En 1963, s’ouvre le musée Matisse à partir de la collection léguée par ses héritiers à la Ville de Nice.

Cette conférence s’inscrit dans le cycle « Nice, la ville de la villégiature de Riviera », organisé conjointement par le Service Ville d’art et d’histoire et la Mission Nice Patrimoine Mondial (Ville de Nice).

L’ensemble de ces conférences sont à votre disposition sur le site Cultivez-vous.

Henri Matisse et le modèle Zita, Nice, place Charles-Félix, 1928
Photo : Archives Henri Matisse / © Succession H. Matisse

Retour en haut de page